Selon une étude de Google, nous sommes 53% à quitter un site internet qui met plus de 3 secondes à se charger sur mobile. Il faut bien se rendre compte que 3 secondes d’attente sur internet, c’est un peu comme 20mn d’attente dans la vraie vie : une éternité.

Comment marche Google PageSpeed Insights ?

On ne présente plus le score Google PageSpeed Insights : cet outil, d’abord destiné aux développeurs, est devenu central dès qu’on parle de référencement, de taux d’acquisition et de taux de rebond. Et pour cause : la vitesse de chargement d'un site est un facteur-clé pour l'expérience utilisateur, et a un impact direct sur le taux de rebond et sur les conversions. 

PageSpeed Insights attribue au site testé un score de performance sur une échelle de 0 à 100, ainsi que des suggestions pour améliorer la vitesse de chargement. Les facteurs pris en compte dans le score sont : la vitesse de chargement des pages, l'optimisation des images et des ressources, la mise en cache et la minification du code.

Le score PageSpeed est également un facteur de classement dans le “ranking” de Google. Les sites web qui chargent plus rapidement ont tendance à apparaître plus haut dans les résultats de recherche, entraînant un meilleur trafic et une meilleure visibilité. Si on ajoute l’utilisation de la techno statique qui offre un code limpide à lire aux moteurs de recherche, on obtient un référencement vraiment efficace.

Alors, comment réduire le temps de chargement d’un site ?

Voici nos conseils pour améliorer le score Google PageSpeed et réduire le temps de chargement d'un site. D'abord, le choix de la technologie sur laquelle le site est basé est primordial : il convient d’utiliser une technologie légère qui suscite le moins de requêtes possible, comme la technologie statique par exemple. Il faut aussi minimiser le poids des fichiers, donc optimiser les images, et privilégier les formats modernes comme le Webp et le svg. Ensuite, il convient de réduire la taille du code HTML, CSS et JavaScript : un code “propre”, qui observe les bonnes pratiques, est plus léger. Enfin, des techniques de mise en cache doivent être mises en œuvre pour réduire le temps de chargement des pages. En gros, pour augmenter le score PageSpeed, il vous faut de bons développeurs, un peu comme ceux qui ont conçu la page que vous lisez (admirez ce score !).

Et après ?

Une fois que la vitesse du site a été optimisée, il faut surveiller régulièrement le score PageSpeed et mettre en œuvre les améliorations nécessaires pour le maintenir. Chez Internet 2000, nous mettons en place un monitoring des performances des sites de nos clients, pour surveiller et maintenir leurs très bons résultats. 
Nous sommes fiers d’afficher une moyenne de plus de 85% sur mobile sur nos sites durant toute leur durée de vie.

Quel rapport avec l’éco-conception ?

Pour une fois, une démarche vertueuse pour la planète va dans le sens de l'amélioration des performances marketing : un site éco-conçu est un site qui obtiendra un excellent score PageSpeed. Choisir un site site éco-conçu à l’occasion d’une refonte, c’est du même coup profiter de performances marketing accrues. Vive l’éco-conception digitale.