Contact

Sites 
internet 
éco-conçus

(et beaux, parce que c’est important)

Nous sommes un studio web spécialisé dans l’éco-conception des sites internet, au service des agences et des PME, au moyen de technos low-tech rétro-futuristes.

Nous rejoindre

Qu'est-ce qu'un site web éco-responsable ?
Qu’est-ce que l’éco-conception web ?

L'éco-conception web, ou écoconception web, est une méthode qui consiste à intégrer les pratiques écologiques dès la conception et le développement d'un site internet, et à toutes les étapes de son cycle de vie. Pour créer un site web éco-responsable, il faut respecter les bonnes pratiques de développement durable numérique et donc de sobriété, telles que la réduction du flux de données, la performance, et surtout l’adéquation de moyens. Ces pratiques, ainsi que beaucoup d’autres, toutes répertoriées par l’ADEME et le collectif Green IT, permettent de réduire la pollution et l'empreinte carbone d’un site internet en limitant sa consommation d'électricité. L'éco-conception web permet aussi de retarder l'obsolescence des matériels.

arrow

Internet 2000 sur le plateau de Tech Hebdo pour parler de ses sites web éco-conçus

Avec François Sorel et Jérome Colombain, qui ont voulu tout savoir sur notre logo.

Voir toutes nos actus

Comment nous concevons des sites web éco-responsables et durables

L’éco-responsabilité digitale chez nous, c’est allier éco-conception, à l'aide de technos rétro-futuristes, et engagement social, avec une démarche sociale inclusive. Ce sont nos deux piliers.

Nos actus Green IT

Voir toutes nos actualités Green IT

F.A.Q

Le numérique produit 3.5% des gaz à effet de serre de la planète quand le trafic aérien n’en génère que 2% (source).

Internet, s'il était un pays, serait le 3e plus gros consommateur d'électricité au monde, et le 6e plus gros pollueur. Au total, le numérique consomme 10 à 15 % de l'électricité mondiale, soit l'équivalent de 100 réacteurs nucléaires.

En ce qui concerne les sites internet, la consommation d'électricité se situe à tous les niveaux :

  • Sur le serveur : l'hébergement traditionnel, dans les grands data-center qui chauffent et sont donc climatisés, et qui utilisent des énergies non-renouvelables. Plus il y a d'activité sur le serveur nécessité par l'activité d'un site internet, plus les équipements chauffent. De plus, ces data-center sont souvent situés à l'autre bout de la planète. Cependant ils représentent entre 18% et 20% seulement de la consommation d'un site internet.
  • Lors de la transition du flux de données : plus le flux de données est important - plus le site internet est lourd, plus il transporte de données, plus la consommation d'électricité est forte.
  • Sur le device de l'utilisateur : plus le site web demande "d'efforts" à l'ordinateur ou au smartphone pour s'afficher, plus il consomme de l'électricité, et plus vite le device deviendra obsolète et devra être renouvelé.

En éco-conception web, il est important d'agir à tous ces niveaux, pour réellement réduire la consommation électrique d'un site. C'est pourquoi le choix de la technologie de base est aussi important que le respect des bonnes pratiques tout au long du projet, depuis le choix des contenus, leur rédaction, le choix des fonctionnalité, jusqu'à la "propreté" du code des pages finales.

Pour en savoir plus : voir les équivalents des émissions de CO2 d'une page internet.

Ou : comment évaluer l’impact environnemental d’un site internet ? Le plus simple pour vérifier le caractère éco-conçu d'un site internet est de le tester avec les calculettes ecoIndex.fr, et websitecarbon.com. 

Ces deux scores ont l'avantage de donner, en quelques secondes, une idée de l'impact environnemental d'un site web, et de délivrer des premiers leviers d'action pour réduire cet impact.

Pour savoir ce que mesure exactement Website Carbon, lire notre article

Un site e-commerce peut bien sûr être éco-conçu. De plus, l'éco-conception web est synonyme d'ultra-performance. Avec des scores Google PageSpeed Insights supérieurs à 85% sur mobile, nos sites e-commerce éco-responsables sont très rapides à charger, donc très accessibles et performants, même sur mobile. Raison de plus pour être raccord avec son positionnement produit ou sa démarche RSE.

En savoir plus sur nos sites e-commerce éco-conçus

  • scoreddb.fr, site éco-conçu de l'agence SCORE DDB : site vitrine très visuel, au design très travaillé et aux performances remarquables. Score ecoIndex (moyenne des pages) : A - Score Website Carbon : +92% - Score PageSpeed : 96%
  • surfrider.eu, site éco-conçu de la Surfrider Foundation : site d'Inbound Marketing très visuel et très fourni et aux performantes excellentes. Score ecoIndex (moyenne des pages) : B - Score Website Carbon : +95% - Score PageSpeed : 87%.

Voir d'autres exemples de sites éco-conçus et écoresponsables

L'ADEME a calculé qu'avec une diminution du poids des pages de 2Mo à 500Ko sur un site internet qui enregistre 1 million de pages vues par an permet d'éviter 260kg équivalent CO2. Lors d'une refonte vers de l'éco-conçu pour nos clients, nous mesurons une moyenne de 90% de baisse des émissions de CO2.

Pour plus de détails, voir les Case Studies du site de SCORE DDB et du site Act! with Surfrider.

En savoir plus sur les refontes vers de l'éco-conçu

En plus de diminuer drastiquement l'impact environnemental d'un site internet, l'éco-conception présente de nombreux avantages. Elle permet de :

  • Se différencier de la concurrence en affichant sa démarche sur le site lui-même, grâce à des certification ou des badges délivrés par des acteurs indépendant et faisant autorité dans le domaine;
  • Améliorer ses performances marketing et donc celles de l'entreprise : référencement, classement dans les moteurs de recherche, taux d'acquisition et taux de rebond;
  • Fédérer les équipes et attirer les talents en affichant sa démarche responsable dès son site internet aux candidats.

En savoir plus sur l'éco-conception web

Des études (notamment une étude de la Purdue University) montrent que l'utilisation de thèmes sombres ou "dark mode" sur des écrans OLED ou AMOLED peut réduire la consommation d'énergie de ces appareils. Ces types d'écrans utilisent des diodes organiques qui s'éteignent lorsqu'elles affichent des couleurs noires ou sombres, ce qui réduit la consommation d'énergie par rapport aux écrans LCD traditionnels, qui eux utilisent un rétroéclairage pour afficher des couleurs noires ou sombres. 
Les études sur des écrans LCD donnent cependant des résultats différents. L'utilisation du dark mode peut donc contribuer à réduire l'empreinte carbone d'un tel appareil, mais cela dépend d’une combinaison de différents facteurs. Les paramètres de luminosité et de contraste, par exemple : si l'écran est réglé sur un niveau de luminosité élevé, l'utilisation du dark mode ne va pas entraîner une réduction significative de la consommation d'énergie. D’ailleurs, une majorité d’ordinateurs portables, de téléviseurs, d’écrans d'ordinateur, de smartphones et de tablettes utilisent des écrans LCD. Les écrans OLED et AMOLED sont surtout utilisés dans les smartphones haut de gamme.

Le dark mode peut donc être envisagé dans le cadre de l'éco-conception d'un site internet pour réduire son empreinte carbone, mais il ne doit pas être considéré comme un élément primordial. Il existe bien d'autres leviers et bonnes pratiques plus efficaces : la performance du site, l'optimisation des images et des ressources, l'utilisation de technologies écologiques et éco-responsables, la réduction des requêtes et des scripts côté serveur, ou encore la réduction du flux d’informations, donc de la bande passante.

En savoir plus sur les bonnes pratiques de l'éco-conception web

D'abord, le choix de la technologie sur laquelle le site est basé est essentiel : il convient d’utiliser une technologie légère qui suscite le moins de requêtes possible, comme la technologie statique, par exemple. Il faut aussi minimiser le poids des fichiers, donc optimiser les images, et privilégier les formats modernes comme le Webp et le svg. Ensuite, il convient de réduire la taille du code HTML, CSS et JavaScript : un code “propre”, qui observe les bonnes pratiques, est plus léger. Enfin, des techniques de mise en cache efficaces doivent être mises en œuvre pour réduire le temps de chargement des pages.

Toutes ces bonnes pratiques sont appliquées en éco-conception web.

En savoir plus sur nos technos

Voir toutes nos FAQ

Contact

Insert your text here

Internet 2000 utilise un outil d'analytics responsable, qui ne dépose pas de cookies et ne collecte pas les adresses IP.

Fermer